la fibre de jute et ses secrets

La fibre de jute et ses secrets

Connu de tous surtout pour ses sacs fourre-tout dans lesquels on pouvait faire des courses étant enfant, ranger des légumes frais ou encore ranger d’autres sacs (parce qu’il y en avait beaucoup !), la fibre de jute est un matériel souvent utilisé aussi pour la création d’objets de décoration. Aujourd’hui, Jute land vous propose de faire marche arrière pour remonter aux sources concernant la fabrication du jute, matière si répandue à travers le monde et dans énormément de secteurs. Ensemble nous verrons notamment:

  1. Les origines du jute
  2. La travail de la fibre de jute et sa fabrication
  3. Quelques aspects pratiques concernant son utilisation

Le jute est un matériel très répandu à travers le monde. Il est le composant principal de nombreux objets tant pratiques que décoratifs. Majoritairement produit en Inde, il est issu d’une fabrication manuelle bio qui respecte la nature.

N’attendons pas plus longtemps et passant tout de suite aux choses sérieuses avec ce premier chapitre sur la nature même du jute !

Qu’est ce que le jute

Répandu dans le monde pour sa simplicité, sa rusticité et son élégance, le jute est à l’origine un végétal fibreux de grande taille. Résistante, sa fibre est notamment très utilisée pour la confection de produits tressés ou tissés. Nous avons par exemple chez jute Land plusieurs collections, notamment de tapis, tressés entièrement à la main avec cette fibre. Les objets plus fins et délicats comme les chemins de tables sont le plus souvent tissés pour une question d’esthétisme mais aussi de praticité (la surface plane obtenue par la méthode tissage de la fibre est plus stable pour y poser des objets). Le jute est le deuxième tissu le plus polyvalent après le coton, et la deuxième fibre la plus cultivée et utilisée dans le monde. Sa production nécessite beaucoup moins d’eau que celle du coton, ainsi que très peu ou pas d’engrais et de pesticides, ce qui en fait l’une des cultures les plus respectueuses de l’environnement connues de l’homme. Pour les intellos, la fibre de jute est extraite d’une plante herbacée exotique du nom de Corchorus olitorius, faisant partie du groupe des Corchorus, lui même appartenant à la famille de la famille des Malvaceae.

Si le soutien de causes tel que l’écologie, le respect de l’environnement, ou même, que vous êtes orienté sur le bien être de l’homme grâce à une connexion saine avec la nature… Vous devriez songer à faire un geste matériel symbolique en guise d’engagement, mais aussi pour être en phase avec vos idées, en vous procurant quelques objets en jute. Jetez un coup d’œil à notre collection de tapis en jute beige (couleur naturelle) en cliquant sur le lien ci-dessous.

Jute plante

Où pousse le jute

Etant un végétal qui requiert des quantités d’eau assez importante, pour autant moins que le coton, le jute pousse dans des régions au climat tropical. Le numéro 1 étant l’Inde, ayant battu les autres grâce à des volumes de production phénoménaux. Le travail du jute y est aussi une vielle tradition artisanale, se transmettant de génération en génération.

Les origines du jute

Sans parler de pays, c’est la région du delta du Gange qui bat tous les records en volumes de production de jute. Là se trouve plus de 80% de la production mondiale de la fibre. Voici le classement des pays producteurs de jute ci-dessous:

  1. L’inde : le pays occupe la première place du classement avec une production avoisinant les 2 millions de tonnes par an.
  2. Le Bangladesh : occupe la deuxième place avec une production proche des 1,5 millions par an.
  3. Chine : sa production avoisine les 30 000 tonnes par an

Cette liste n’est pas exhaustive, mais elle montre facilement quel climat est nécessaire pour sa prospérité. Elle pousse aussi en Ouzbékistan (Asie Centrale), au Népal (Asie du Sud), dans des pays d’Afrique comme le Soudan du Sud et le Zimbabwe et en Amérique du Sud (Brésil notamment). Bien sûr, le facteur économique influe sur sa production, le jute n’étant pas forcément destiné à être cultivé majoritairement dans les pays de ce top 3. Ils sont ceux qui ont pris les devants et savent tirer profits des conditions climatiques locales, en déployant l’énergie nécessaire pour.

Voyant dans le chapitre suivant comment se passe sa production, de la culture, à la confection des produits finis.

La fibre de jute et ses secrets 3

Comment cultiver le jute

La culture dépend du climat, de la saison et du sol. Il est nécessaire de se situer dans une région propice avec:

  • Un climat chaud et humide, de type tropical, avec mousson pendant la saison d’automne, immédiatement suivie de l’été
  • Des températures supérieures à 25 °C
  • Une humidité relative de 70 à 90 % (largement favorable à une culture réussie)
  • De 160 à 200 cm de précipitations par an, avec un supplément pendant la période de semis
  • Un pH compris entre 4,8 et 5,8, particulièrement les bassins fluviaux, les sols alluviaux ou limoneux, sont les meilleurs
  • Une terre adaptée : la culture du jute sur des sols rouges peut nécessiter un dosage élevé de fumier. Les terres de plaine, les pentes douces ou les terres basses sont idéales pour la culture du jute
  • Un labourage fin : les graines de jute sont de petite taille, la terre doit être finement et soigneusement labourée avant la semence

Pour faire pousser du jute, les agriculteurs dispersent d’abords les graines sur un sol préparé. Lorsque les plantes atteignent environ 15 à 20 cm de haut, on les éclaircis. C’est environ quatre mois après la plantation que la récolte commence. Les plantes sont généralement récoltées après leur floraison, avant que les fleurs ne montent en graines. Les tiges sont coupées près du sol, attachées en paquets et trempées dans l’eau pendant environ 20 jours. Ce processus ramollit les tissus et brise la liaison dure entre le liber et les fibres ligneuses internes, ce qui permet de séparer les fibres. La fibre de jute maintenant extraire, elle sera détachée des tiges en longs brins et lavée à l’eau claire courante. Les fibre sont ensuite suspendues ou étendues sur des toits de chaume pour sécher. Après 2 ou 3 jours de séchage, les fibres sont liées en bottes.

La fibre de jute et ses secrets 5

Comment entretenir le jute

Ce sujet à déjà été abordé en détail dans notre article sur l’entretien d’un tapis en jute. L’entretien du jute en lui-même ne diffère pas vraiment, si ce n’est l’aspect de la matière en elle-même. Il est important d’utiliser un minimum d’eau voire pas du tout pour son entretient car les fibres pourraient se démêler. Un nettoyage à sec est recommandé, avec pourquoi pas de l’utilisation de bicarbonate de soude pour les tâches. Vous pouvez vous référer à notre guide ultime du nettoyage d’un tapis en jute pour approfondir le sujet.

Est-ce que le jute est compostable ?

Oui et oui, milles fois oui ! Le jute lui-même est hautement compostable. De plus, sa résistance, son élasticité et sa super respirabilité sont les raisons pour lesquelles il devrait être utilisé davantage pour gérer votre compostage. C’est un choix idéal : c’est une fibre naturelle dépourvue de tout produit chimique.

Sous forme de sac, c’est l’outil n°1 pour le compostage. Un indispensable. C’est pratique, facile à transporter, et grâce à ses mailles lâches, les sacs laissent passer la lumière et l’air au travers. La biodégradabilité du jute facilite non seulement le compostage organique des déchets alimentaires et végétaux, mais les fibres de jute elles-mêmes se décomposent en riches nutriments au fil du temps, ne laissant aucun résidu. Si vous cherchez à améliorer votre compostage, passez aux sacs de jute sans hésiter.

La fibre de jute et ses secrets 7

Comment teindre du jute

Vous avez déjà peut être remarqué que nous proposons aussi des produits en jute teintés. Il existe différentes méthodes. Mais au niveau perso, mieux vaut utiliser une technique comme celle présente sur Wuki How pour teindre de la corde de jute. Vous y apprendrez toutes les étapes nécessaires pour donner une teinte à la corde avant de réaliser vos créations. Pratique pour accorder des éléments déco avec votre intérieur à moindre coût !

Pour réaliser vos projets les plus fous, découvrez ensuite comment donner plus de rigidité à de la corde de jute.

Comment rigidifier du jute

La fibre de jute n’est pas rigide naturellement, mais à plutôt tendance à être lâche. Il existe une technique pour la rigidifier selon vos besoins :

  1. Procurez vous du spray d’amidon
  2. Vaporisez en de chaque côté de la toile de jute en attendant de 20 à 30 secondes entre chaque passage.

Si le résultat n’est pas satisfaisant, ou si vous voulez obtenir de la jute vraiment rigide, il existe d’autres produits spéciaux pour cet effet. Vous pouvez consulter cet article sur l’amidonnage des tissus pour en apprendre davantage.

Le mot de la fin : où se procurer du jute ?

Bienvenue dans le club des experts du jute ! Maintenant que vous savez tout sur ce matériel, vous êtes peut être partant pour cultiver du jute vous même ? Si vous habiter en Europe ou Amérique du Nord, ça risque d’être tout de même compliqué. Chez Jute Land, nous sommes spécialisés sur la décoration à base d’objets en jute. C’est une super matière entièrement naturelle qui apporte un réal aspect cosy au design intérieur. Découvrez notre collection de poufs en jute au style bohème, pour reposer vos jambes en mode cosy, à la maison, pendant votre lecture. Vous nous remercierez lors de la lecture de votre prochain article en mode cocooning (ne nous remerciez surtout pas !).

La fibre de jute et ses secrets 9

Laisser un commentaire

Panier